lille3_2007_blocage_003Revoilà les prostestations estudiantine avec son lot de facs bloquées. Seulement nous sommes en novembre et je pense aux malheureux Licence 1 qui ne doivent pas comprendre. Ou si, quand ils croivent savoir ce qui motivent leur lutte, se sont les mêmes que l'on retrouve sur les barrages.

Oui, les universités françaises, dont Lille 3, manquent de moyens de manière criante.

Oui, les cursus ne répondent pas assez à la réalité du marché du travail.

Oui, une loi sur les universités sans investissement est une catastrophe.

Mais, le blocage n'est pas une solution et fait mauvaise presse à Lille 3. Ceci donne l'image d'une université malade prise en otage par des groupies du Che.